TopBar

Première confrontation au Forex

May 26, 2016

Mardi 14 août 2001. Je me sens l’âme d’un pêcheur aujourd’hui. L’objectif de ma pêche n’est malheureusement pas le poisson bien frais. Je pourrais être en vacances, sur la plage, à barboter dans l’eau, voire naviguer sur la belle bleue, bercé par les flots. La réalité est moins rose. Je vais devoir me contenter de faire mon travail de trader forex, naviguer… virtuellement sur internet à la recherche de conseils boursiers réalisés à partir de l’analyse graphique. Sombres perspectives ! Aujourd’hui est donc le début officiel de ce livre. Je m’attends à trouver dans mes filets de la démagogie et de l’hypocrisie, de l’incompétence et de la faiblesse, du mensonge et de la tricherie. Bref, rien que tous les mauvais côtés de la nature humaine. Je ne serais pas déçu. Je me suis fixé comme objectif de prélever comme un scientifique plusieurs échantillons et de les analyser. La chasse est ouverte.

J’attaque. Il est 09h58. Titre de la brève : Carrefour doit déborder sa MM50 à 18 euros. Je clique sur le bouton gauche de ma souris. Je lis.

« Le titre NRJ Group (ça commence bien, le titre annonce Carrefour et le texte parle de NRJ Group, une erreur probablement. Je vérifie. Il s’agit de NRJ Group) a dernièrement buté sur sa résistance oblique descendante moyen terme située à 20euros engendrant de ce fait la rupture de sa MM50 à 18 euros. (En réalité, il est certain que les deux événements cités, la résistance non franchie et la rupture à la baisse de la moyenne mobile à 50 jours, n’ont aucun lien entre eux. Aucune étude statistique à ce jour n’a pu apporté la preuve de cette évidence…). Actuellement, chez un broker forex, la valeur fluctue autour des 17.5/17.6 euros. Par conséquent, il faudra attendre le franchissement des 18 euros (MM50) afin de voir la valeur renouer avec une tendance moyen terme haussière, le premier objectif et obstacle à la fois étant le palier psychologique des 20euros. » (Le conseil n’est pas très clair, mais en lisant entre les lignes, on comprend la pensée de l’auteur. NRJ Group cote sous 18 euros. Si le titre repasse au dessus du seuil des 18 euros, on achète. OK. Ensuite, ça se gâte. A priori, mais il s’agit désormais d’une pure interprétation de ma part, mais je suis conforté en cela par les informations que je trouve sur le courtier optionweb, on vend lorsque la valeur atteint 20 euros. Ou peut-être faut-il simplement vendre qu’une première partie sur 20 euros et attendre qu’on aille plus haut ? Quelle partie ? Combien ? C’est la magie de la liberté. En plus, si NRJ Group a la mauvaise idée de redescendre, j’imagine que l’on doit se débrouiller tout seul. Sans compter que NRJ Group peut faire un peu de vice. L’action pourrait dépasser le fameux seuil des 18 euros, déclenchant ainsi le signal d’achat. Ensuite, rien ne l’empêche de partir violemment à la baisse sans passer par la case 20 euros. Dans ce cas de figure qui a, rappelons le, une chance sur deux de se manifester, aucune solution n’est proposée. Bref, le conseil graphique est bâclé. Sans aucun doute, sa lecture ne sert à rien).

Je pars ensuite vers un autre site. Je choisis au hasard le conseil graphique du jour sur Cap Gemini. Je lis le broker de forex etoro.

« Le franchissement à la hausse et en clôture des 79,5 euros viendrait confirmer le débordement de la moyenne mobile à 20 jours (le conseil n’est pas clair, mais en interprétant un peu, on comprend qu’il faut acheter si Cap Gemini dépasse en clôture 79.5 euros. Pour être plus précis, le titre est donc à acheter en clôture quelque soit le cours à condition néanmoins que ce dernier soit supérieur à 79.5 euros. Mais imaginons un instant que ce jour là, il y ait une forte hausse de 8%, soit 83,6 euros par rapport au cours de clôture de la veille de 77,4 euros. Que faut- il faire ? Acheter quelque soit le prix ? L’imprécision dans le signal d’achat est de taille. Les niveaux de volatilité sont suffisamment élevés sur les valeurs technologiques pour provoquer de tels décalages de cours. Difficile de ne pas soupçonner une volonté de masquer de l’incompétence et de l’inefficacité par le biais de ce flou dans le signal d’achat). Dans cette hypothèse, une poursuite du rebond pourra être anticipée en direction des 87 voire des 97 euros (voilà l’objectif de sortie à présent. 87 voire 97 euros. Si Cap Gemini cote 94 euros avant de replonger, comment gère-t-on la situation ? A nouveau du flou. Faut-il vendre une partie à 87 euros et l’autre à 97 euros ? Chaque partie représente-t-elle 50% de la position totale ? C’est tout simplement irrecevable ! ). On restera cependant prudent (au risque de passer pour un maniaque, je ne peux m’empêcher de sourire en me demandant quelle est la signification de cette phrase. Que veut dire acheter prudemment ?


Posted in: Synthèse |